5831, rue de Verdun, Verdun, QC, H4H 1M1

514-766-0800

Télécopieur: 514-766-1554

Du lundi au vendredi : 9:00 - 17:00

OUVERT

Du lundi au vendredi : En soirée

OUVERT (sur rendez-vous seulement)








Votre cabinet conseil en droit notarial
du sud-ouest de Montréal

Le cabinet de Me Michelle Tremblay, notaire est prêt à vous accompagner pour vos besoins de protection d’actifs, planification successorale et développement des affaires.

Situé en plein cœur d’un air résidentiel de l’arrondissement Verdun de la ville de Montréal, le cabinet de Me Michelle Tremblay notaire vous offre une vaste gamme de services juridiques hors pair. Entourée par une équipe chevronnée et conviviale qui facilite la prise de décisions éclairées, Me Tremblay s’efforce de vous offrir un service d’accompagnement sur mesure et adapté à toutes circonstances

Partenaire de vos projets de vie

achat Tremblay
Achat
Finances
naissance Tremblay
Entreprise
Mandat
Hypothèque
Contrat Tremblay
Construction
Requête
Procuration
Testament
Contrat Tremblay
Contrat
procedure Tremblay
Procédure
Liquidation
naissance Tremblay
Naissance

 Me Tremblay en est membre

 

Écoute et accompagnement

Chaque être humain traverse des périodes difficiles et expérimente des moments enchanteurs. Peu importe votre raison de solliciter les services d’un notaire, que ce soit pour l’acquisition d’une propriété, le démarrage d’une entreprise florissante, la perte d’autonomie ou l’expression des dernières volontés à l’intérieur d’un testament, notre équipe chaleureuse satisfait vos besoins étape par étape dans chacun de vos cycles de vie ou celui de l’un de vos proches.

Me Michelle Tremblay
L'approche qui fait toute la différence!

Qu’est-ce que le cabinet de Me Michelle Tremblay a de si spécial ? Dans quoi s’est-il forgé cette excellente réputation ?

La pédagogie s’inscrit au cœur de notre travail. Notre cabinet élimine les abstractions complexes du corpus juridique et propose des solutions qui simplifient votre réalité.

Nous tentons de vulgariser la situation juridique afin de vous permettre de mieux la comprendre et ainsi,  de prendre une décision éclairée quant aux moyens d’intervenir ou la manière de planifier vos projets.

En tant que notaire implantée à Montréal depuis 1990, Me Michelle Tremblay se distingue par son approche personnalisée d’accompagnement et de facilitation pour la prise de décisions éclairées. À coup sûr, les compétences de cette grande passionnée peuvent vous épargner bien des problèmes de la vie courante.

Une expérience humaine et chaleureuse dans vos projets !

Avec nous, la recherche d’une solution optimale est bien plus qu’une simple expression. C’est notre manière d’être. Le personnel du cabinet Michelle Tremblay Notaire inc. épargne à vos proches et à vous-même cet imposant fardeau qu’est de jongler à travers la complexité des actes légaux. Laissez-nous vous faciliter la vie en vous enlevant une pression inutile.

Notre offre de services est également disponible via nos différentes plateformes numériques. Contactez-nous pour un rendez-vous. Nous pouvons vous rencontrer sur place ou via une plate -forme de communication vidéo.

Nous respectons les mesures sanitaires relativement au port du couvre visage et privilégions les communications sur rendez-vous pour faciliter les échanges dans notre vaste salle de conférence. Dans certains cas et pour répondre à des besoins spécifiques, nous pouvons visiter nos clients à leur domicile (ex : personne âgée en fauteuil roulant…)

 

Mythes ou Réalités

 

Soucieux de vous fournir une expérience satisfaisante qui répondra à vos attentes, notre équipe vous invite à visiter la section Mythes & Réalités de notre site Web. Ce segment, nous l’avons construit afin de démystifier certaines perceptions et en répondant aux interrogations les plus fréquentes exprimées par notre clientèle.

 

Êtes-vous certain d’avoir la bonne perception de la réalité des faits?

Vous avez des questions réelles et elles sont légitimes. Néanmoins, la circulation de mythes affecte la compréhension de certaines situations. Par sa facilité d’accès et sa proximité avec vous, notre Cabinet fait de la lutte aux informations erronées l’une de ses priorités.

Mythe 1

Près de la moitié des gens au Québec croient que vivre en union de fait est l’équivalent des gens mariés sur le plan légal. Et pourtant!

Réalité :  Dans les faits, les personnes vivant en union de fait jouissent de certains privilèges, mais pas toutes les protections.

–           Même si des dispositions sur le plan fiscal s’appliquent après un an de vie commune, les conjoints de faits n’obtiennent pas le statut légal de personnes mariées après avoir vécu ensemble un certain temps.

–           Un conjoint propriétaire unique peut vendre sa maison sans obtenir l’approbation de son conjoint qui partage les lieux avec lui.

Solution de Me Michelle Tremblay : CONVENTION DE VIE COMMUNE ET TESTAMENT

Préparer une convention de vie commune pour structurer le partage en cas de rupture et rédiger un testament pour couvrir la situation de décès.

Mythe 2

Il n’est pas nécessaire d’avoir des papiers légaux pour faire valoir un très grand nombre d’années vécues à deux. On pourra faire valoir des cartes d’identité à la même adresse, des rapports d’impôts, de la correspondance…

Réalité :

–           Les biens acquis durant la vie commune ne sont pas nécessairement partagés à parts égales.

–           Le conjoint qui a le revenu le moins élevé n’aura pas droit à une pension alimentaire.

Solution de Me Michelle Tremblay : CONVENTION DE VIE COMMUNE

Rédiger une convention de vie commune dans l’hypothèse où l’un des conjoints souscrit au besoin de la famille par son activité au foyer, afin  que cet apport soit reconnu en cas de rupture.

Mythe 3

Même si je n’avais pas beaucoup d’argent, je me suis investi différemment, en faisant des travaux de rénovation, en prenant soin de la propriété. J’y ai mis tout mon cœur sans rien demander en retour.

Réalité : Lorsqu’un des deux conjoints décède, les biens ne reviennent pas automatiquement au conjoint survivant.

Solution de Me Michelle Tremblay : RÉDACTION D’UN TESTAMENT

Rédiger une contre-lettre afin d’accorder le cas échéant une part dans l’immeuble dans l’éventualité d’une rupture afin d’assurer un partage équitable. Rédiger un testament afin qu’en cas de décès la part investie par le travail d’un conjoint soit reconnue. 

Mythe 4

Étant conjoints de fait, nous n’avons pas besoin de papiers pour gérer les biens de l’un ou de l’autre advenant que l’on devienne inapte à prendre soin de soi.

Réalité : La Loi accorde le statut légal d’administrer les biens d’une personne si le consentement a été accordé par un mandat en cas d’inaptitude reconnu et mis en exécution par le tribunal.

Solution de Me Michelle Tremblay : MANDAT EN CAS DE PROTECTION

Dans l’éventualité de l’inaptitude, aucun mandat légal n’est reconnu au conjoint pour l’administration des biens de l’autre.

Mythe 5

Le conjoint de fait a préséance sur les membres de la famille du défunt en toute situation.

Réalité : Si aucun testament n’a été fait, l’héritage revient à la famille et non au conjoint survivant.

Solution de Me Michelle Tremblay: RÉDACTION D’UN TESTAMENT

Mythe 6

 Nous sommes ensemble depuis 25 ans et avons eu des enfants. En cas de décès de mon conjoint, je suppose que la maison qui est à son nom va me revenir de plein droit.

 Réalité : Sans testament, il n’y a aucun héritage automatique même si l’union civile est de très longue durée et reconnue par les familles des deux conjoints.

Rédiger un testament ou rédiger une contre lettre afin de reconnaître une part dans la propriété en cas de rupture ou de décès.

Mythe 7

Les comptables et conseillers financiers peuvent donner des conseils juridiques car ils agissent en complémentarité de leur profession.

Réalité : Seuls les notaires et les conseillers financiers sont autorisés à donner des conseils juridiques.

Solution de Me Michelle Tremblay : MÉDIATION FAMILIALE GRATUITE EN CAS DE RUPTURE

Mythe  8

Des conjoints qui s’entendent sur leur projet de séparation estiment que leur situation risque d’empirer parce qu’ils n’ont pas les ressources financières pour se présenter devant la Cour.

Réalité : La médiation familiale gratuite existe depuis 1997 au Québec. Le gouvernement offre 5 heures de médiation pour un premier jugement dans le but d’aider les couples à traverser une période difficile afin de réorganiser la vie familiale pour atténuer les impacts négatifs sur les enfants. Le service de médiation peut être utilisé à plusieurs reprises, mais chacune des séances de consultation gratuite sera de 2 heures 30.

Solution de Me Michelle Tremblay :  SERVICE DE MÉDIATION PAR ME MICHELLE TREMBLAY

Mythe 9 

Si mon conjoint ou ma conjointe me propose un médiateur, j’ai bien peur que cette personne va prendre position en fonction de sa version des faits.

Réalité : Le médiateur est un professionnel qui agit en toute neutralité pour dénouer une situation délicate en donnant toutes les informations nécessaires qui permettront aux parties de décider quel arrangement est le plus convenable après avoir permis aux parties de s’exprimer librement. Le projet de médiation qui en résultera sera par la suite soumis au tribunal. Un juge est toujours plus favorable à endosser un projet négocié et rédiger par un officier de justice comme un notaire car il n’a pas à rendre jugement après avoir entendu des positions diamétralement opposées et difficiles à concilier.

Solution de Me Michelle Tremblay : STYLE DE MÉDIATION ET APPROCHE

Mythe 10

Je n’ai pas besoin de remplir de papiers légaux pour renoncer à la succession de mes parents parce que j’ai déjà avisé ma sœur que leurs affaires ne m’intéressaient pas.

Réalité : La loi précise qu’une personne qui renonce à un héritage doit obligatoirement le faire par un acte légal sinon elle encourt la possibilité de devenir responsable des dettes du défunt dont la valeur pourrait être supérieure aux biens acquis.

Solution de Me Michelle Tremblay : RÉDIGER UNE RENONCIATION À LA SUCCESSION NOTARIÉE